4 étapes simples et rapides d’optimiser un site web pour les moteurs de recherches

4 étapes simples et rapides d’optimiser un site web pour les moteurs de recherches

Le but de l’optimisation de votre site web pour les moteurs de recherche est de permettre aux ‘spiders’ ou aussi connu comme ‘crawlers’ de ces moteurs de non seulement de trouver votre site et vos pages, mais également de les classer par rapport à leur pertinence, de sorte qu’elle apparaisse en haut des résultats de celui-ci. Les moteurs de recherches les plus connus sont Google, Bing, Yahoo, Yandex (pour la Russie) ou Baidu (pour la Chine). Le processus d’optimisation n’est pas un processus qui se fait qu’une fois, mais nécessite une maintenance, un réglage, des tests et une surveillance continus. A savoir que tous les moteurs de recherche font des mises à jour régulière et c’est pour cela qu’il faut être toujours à la page ; non seulement concernant les mises à jours mais aussi ajuster votre site par rapport à cela.

Vous trouverez ci-dessous un processus très simplifier en quatre étapes pour une stratégie d’optimisation pour les moteurs de recherche. Utilisez ceci comme votre liste de contrôle de premier niveau si vous avez un site.

Étape 1: Analyse commerciale du marché cible

Avant tout il est impératif de connaitre qui est votre marché cible car sans guide précis c’est comme tirer sur un lapin dans le noir. La connaissance non seulement démographique mais aussi géographique est la première pierre à l’édifice. Sans une bonne cible précise, votre site ne serait jamais présent dans les résultats des moteurs de recherche pour les mots clés ciblés. Cliquez ici pour en savoir plus sur comment comprendre son marché cible pour une meilleur optimisation de votre site Web.

Analyse du site.

Analyse des méta-tags / mots-clés, du texte visible et du code permettant de déterminer votre position pour les moteurs de recherche. Par exemple, combien de code avez-vous sur une page par rapport au texte?

Analyse compétitive.

Examen des mots-clés de contenu et du classement actuel des sites Web concurrents pour déterminer une stratégie de positionnement moteur efficace. Choisissez les cinq premiers résultats dans les résultats de référencement Google pour commencer ce processus. Développez si nécessaire. Utilisez des outils tels que Semrush.com et Keywordspy.com.

Nomination du mot clé initial. Développement d’une liste de termes de recherche ciblés classés par ordre de priorité en fonction de votre clientèle et de votre segment de marché. Commencez par ceci: Que feriez-vous dans un moteur de recherche pour trouver le site Web ou la page de votre entreprise? Ensuite, demandez à vos clients!

 

Étape 2:Recherche et développement de mots clés

Analyse de mots-clés.

À partir du marché cible, identifiez une liste ciblée de mots-clés et d’expressions. Passez en revue les listes de concurrents et d’autres sources pertinentes du secteur. Utilisez votre liste préliminaire pour déterminer un nombre indicatif de requêtes récentes dans les moteurs de recherche et le nombre de sites Web en concurrence pour chaque mot clé. Il n’est pas nécessaire de multiplier les mots clés par rapport aux pluriels ou singulier. Google par exemple fait très bien la différence entre les deux et ne vous pénalisera pas pour cela. L’algorithme de Google nommé ‘RANKBRAIN’ permet de comprendre les demandes de ces utilisateurs ; qui est de intelligence artificielle. Cliquez ici pour en savoir plus sur: Cela veut dire quoi ‘les mots clés pour moteur de recherche’?

Évaluation du classement de base.

Vous devez comprendre où vous en êtes maintenant afin d’évaluer avec précision votre classement futur. Conservez une simple feuille Excel pour démarrer le processus. Vérifiez chaque semaine pour commencer. À mesure que vous vous sentez plus à l’aise, vérifiez tous les 30 à 45 jours. Certaine optimisations peuvent prendre jusqu’a 3moins pour prendre effet ; dépendant de plusieurs facteurs. Vous devriez constater des améliorations du trafic sur le site Web, un indicateur clé de la progression de vos mots clés. Certains optimiseurs diront que les classements sont morts. Oui, le trafic et les conversions sont plus importants, mais nous utilisons les classements comme indicateurs.

Buts et objectifs.

Définissez clairement vos objectifs à l’avance afin que vous puissiez vraiment mesurer votre retour sur investissement pour tous les programmes que vous implémentez. Commencez simplement, mais ne sautez pas cette étape. Exemple: vous pouvez décider d’augmenter le trafic sur votre site Web, qui passe de 100 visiteurs par jour à 200 visiteurs au cours des 30 prochains jours. Vous pouvez également améliorer votre taux de conversion actuel de 1% à 2 sur une période donnée. Vous pouvez commencer par des chiffres globaux de niveau supérieur, mais vous devez explorer en détail des pages spécifiques susceptibles d’améliorer les produits, les services et les ventes de l’entreprise.

 

Étape 3: Optimisation du contenu et soumission aux moteurs de recherche

Créer des titres de page.

Les titres basés sur les mots-clés aident à établir le thème et l’orientation de la page pour vos mots-clés. Néanmoins toutes optimisations de site web concernant des mots clés doivent êtes faites avec soins. Le trop de mot clés dans une phrase qui est optimisée pour les ‘crawlers’ de Google et non pour les utilisateurs peuvent faire face à des pénalités. Le bien de l’utilisateur avant tout.

Créer des balises méta.

Les balises Meta description peuvent influer sur les clics mais ne sont pas directement utilisées pour les classements (Google n’utilise de plus aucune balise de mots-clés.). Malgré que Google ne les utilisent plus directement, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas nécessaires. Au contraire dans les articles à venir vous découvrirez comment ils sont clés dans l’optimisation de votre site.

Placez des phrases de recherche stratégiques sur les pages.

Intégrez les mots-clés sélectionnés au code source de votre site Web et au contenu existant sur des pages spécifiques. Assurez-vous d’appliquer un à trois mots-clés / phrases par page de contenu. Assurez-vous que les mots associés sont utilisés naturellement car cela aide les moteurs de recherche à déterminer rapidement le contenu de la page. Dans le passé, il était recommandé d’utiliser 100 à 300 mots sur une page. De nombreux tests et analyses corrélatives montrent que les pages de 800 à 2 000 mots peuvent devancer les plus courtes. En fin de compte, les utilisateurs, le marché, le contenu et les liens détermineront la popularité et le classement de votre site.

Développer de nouveaux sitemaps pour Google et Bing.

Facilitez l’indexation de votre site Web par les moteurs de recherche en créant des versions XML et HTML que vous allez soumettre aux moteurs de recherche. Les sitemaps XML peuvent facilement être soumis via Google et les outils pour les webmasters Bing.

Soumettre votre site Web aux annuaires (usage très limité si vous venez de faire vos premiers pas dans ce domaine).

Si vous avez une certaine connaissance dans le domaine, vous pouvez enregistrer votre site Web dans des annuaires mais il faut faire très attention car cela peut être à double tranchant. Il ne faut pas abuser de cette pratique car cela vous pénalisera si cette pratique est excessive. 

 

Étape 4: Tests et mesures continus

Testez et mesurez.

Analysez les classements des moteurs de recherche et le trafic Web pour déterminer l’efficacité de vos efforts que vous avez mis en œuvre, y compris l’évaluation des performances de chaque mot clé. Testez les résultats des modifications et conservez le suivi de ces modifications dans une feuille de calcul Excel ou avec tout ce avec quoi vous êtes à l’aise.

Entretien.

Il est nécessaire d’ajouter et de modifier en permanence les mots-clés et le contenu du site Web pour améliorer en permanence le classement dans les moteurs de recherche, de sorte que la croissance ne ralentisse pas ou ne décline pas par négligence. Vous souhaitez également revoir votre stratégie de liens et vous assurer que vos liens entrants et sortants sont pertinents pour votre entreprise. Un blog peut vous fournir la structure nécessaire et la facilité d’ajout de contenu dont vous avez besoin. Votre hébergeur peut généralement vous aider à installer / installer un blog ou forum pour des débats.

Leave a Reply

Close Menu
×

Basket